Grâce aux bonnes relations que nous entretenons avec Vision Ears, nous avons pu organiser un tour Tellement Nomade avec quelques uns de leurs modèles afin de permettre à la communauté française de faire plus ample connaissance avec la marque. Aujourd’hui nous vous proposons de découvrir le retour de Td310 sur les VE 3.2, le deuxième modèle de la […]

Tour TN – Vision Ears : VE 3.2

 

Grâce aux bonnes relations que nous entretenons avec Vision Ears, nous avons pu organiser un tour Tellement Nomade avec quelques uns de leurs modèles afin de permettre à la communauté française de faire plus ample connaissance avec la marque.

Aujourd’hui nous vous proposons de découvrir le retour de Td310 sur les VE 3.2, le deuxième modèle de la gamme par ordre de prix.

 

 

Les modèles Vision Ears de la gamme VE Customline sont disponibles uniquement en custom. Pour les besoins du Tour, il nous a été transmis des versions universelles qui sonnent forcément un peu différemment de la version custom.

 

Introduction

 

Les VE 3.2 m’ont toujours intrigué pour plusieurs raisons. De part leur prix plutôt accessible par rapport à la gamme d’intra chez Vision Ears, mais aussi leur réponse en fréquence qui me parait équilibrée. Ce sont mes premiers intra écoutés chez VE et ils m’ont vraiment séduit, j’ai eu un coup de cœur et vous allez le découvrir.

 

Spécifications

 

– 3 Armatures Équilibrées (BA) : 1 pour les basses, 1 pour les médiums et 1 pour les aigus

– Filtre passif 3 Voies

– Canule avec 2 orifices de sortie

– Impédance : 18Ω à 1kHz

– Sensibilité : 119dB / 1mW

– Prix de vente : à partir de 1062,52 €

– Site constructeur : https://vision-ears.de/product/ve-3-2

 

Réponse fréquentielle

 

Voici la courbe de réponse comparée à une référence tant en terme de rendu qu’en terme de qualité, les 64 Audio U12t.

Graphique

 

Objectif de Vision Ears avec les VE 3.2

 

« The new version of the VE 3 is keeping the old values but improving them all. With smooth but detailed lows, spacious and natural mids and highs, the VE 3.2 is a true all-rounder giving you control on stage and pure enjoyment as an audiophile.

Its improved analytic sound signature is exceptional for a 3 driver system. »

« La nouvelle version des VE 3 conserve les anciennes valeurs mais les améliore toutes. Avec des basses douces mais détaillées, des médiums et des aigus spacieux et naturels, les VE 3.2 sont véritablement polyvalents et vous donnent le contrôle sur scène et le plaisir pur d’être audiophile.
La signature sonore analytique améliorée est exceptionnelle pour un système à 3 transducteurs. »

 

Packaging et Look

 

1

Les VE 3.2 sont livrés dans une boîte en métal indestructible, avec un câble jack 3,5mm, une pince à col, un outil de nettoyage et des embouts Spinfit.

L’intra en universel (pour le prêt) ressemble à des custom, et la canule est assez longue. Je n’ai pas eu de problèmes de fit avec. De toute manière, si vous souhaitez acheter des VE 3.2, ce sera forcement en custom.

Je les ai trouvé très beau avec une faceplate miroir orange. La coque transparente permet de voir les trois drivers et la qualité de leur agencement.

 

Les Ecoutes

Matériel de Test

 

Sources : un Sabaj D5 (avec un dac sabre ES9038PRO et amp) et un iFi Audio micro iDSD Black Label (avec un dac Burr Brown DSD1793 et amp).

Câbles : un câble DIY avec du litz de chez Neotech en cuivre et argent, un câble cuivre et argent de chez CEMA (sur Aliexpress) et un câble Dunu DUW-O2 litz cuivre occ plaqué argent.

 

Impressions

 

A la première écoute (Sabaj D5, le cable stock et mes incontournables triflanges) les premiers mots qui me sont venus sont : subtil, sensuel, doux, fluide, non agressif, équilibré, non analytique, unité.

Oui, mais encore ? Les basses ont un bel impact et ne sont pas baveuses. Sur « Wild horses » de Birdy, elles sont à la fois fermes et rondes. Les aigus ne montent pas aussi haut que ceux des Hidition NT6, il n’y a pas d’agressivité dans ce registre. Ce ne sont pas des intras basseux, mais ce ne sont pas non plus des intras clairs. Les basses quand elles sont sollicitées répondent présentes avec un bel impact. Peut-être que les infras peuvent manquer de présences pour certains. Les voix ne sont pas mises en avant et sont positionnées à l’intérieur d’un tout. Les voix et les instruments vont dans le même sens, s’accompagnent, sans se démarquer. Il n’y a pas de «star» dans la proposition qui nous est faite, mais une belle unité.

 

2

 

Pour les définir, je dirai que ces sont des intras avec une très belle personnalité. Les NT6 peuvent nous placer dans une sorte de contemplation (analyse), les VE 3.2 jouent tout simplement de la musique, et plutôt bien.

Cela ne veut en aucun cas dire que le son est « brouillon ». Sur « Unluck » de James Blake chaque contour est bien défini, notamment le cliquetis et les claquements, avec une belle dynamique et un rythme jamais pris à défaut. Sur « Chokin’ Kind » de Joss Stone on entend distinctement les respirations, les bruits de la bouche avant que le son ne soit émis. Écouter l’album « Blond » de Franck Ocean est un réel plaisir, l’espace ne parait pas confiné, il n’y a pas de manque.

Écouter les VE 3.2 c’est prendre le risque de laisser ses convictions et ses certitudes de coté. Je crois qu’il n’est pas évident de définir les VE 3.2, et il n’est pas non plus surprenant de tomber sous leur charme. C’est un son «plein» ou tout est à sa place, sans agressivité. On ne choisit pas les VE 3.2 pour les aigus ou pour les graves, ou encore pour les mediums mais plutôt pour la globalité de la restitution.

Ce ne sont pourtant pas des intras parfait à mes yeux. Les voix peuvent paraitre un peu molles, comme par exemple sur « Love is a losing game » d’Amy Winehouse Des aigus plus fins et d’avantage d’infra basses seraient l’idéal.

 

Comparaisons de Sources et de Câbles

 

Sur le Sabaj D5, le câble en litz Neotech semble aplanir la dynamique globale des VE 3.2. L’écoute me parait moins fatigante. Les basses gagnent en texture, les voix ont un timbre plus naturel et les aigus sont moins agressifs.

Le câble Dunu DUW-O2 litz apporte plus de présence dans les basses et les aigus mais se révèle un peu trop fatiguant à volume élevé.

Le câble CEMA partage des similitudes avec le Neotech, mais les basses sont moins maitrisées et plus brouillonnes. La scène est plus confinée, il y a moins d’espace entre les instruments et les voix. Mais les aigus sont moins « marqués » qu’avec le Dunu, et moins nuancés et plus direct que sur le Neotech.

Le câble stock donne un son moins défini. Il est toutefois moins fatiguant dans les aigus que le Dunu. Un sentiment de voile se ressent par rapport aux autres câbles, ça manque de texture (trop lisse). Le son est terne et un peu mou au niveau des basses. A noter que j’avais des interférences avec le Sabaj D5 (branché en USB), mais le problème fut résolu avec un iFi iematch.

 

3

 

Le iFi Audio micro iDSD Black Label avec le câble stock renforce les basses qui sont du coup un peu plus « grasses ». Je ne suis pas très fan de cette association car les aigus sont un peu éteints, et le son un peu trop « cosy ».

Le Dunu contrebalance cette sensation en accentuant les aigus et en asséchant les basses. Le son gagne alors en dynamique avec un impact accentué.

Avec le litz Neotech, les basses sont mieux tenues qu’avec le câble stock et les aigus sont moins agressifs qu’avec le Dunu. Tout me parait plus dans l’émotion avec des voix plus intenses et charnelles, et une sensation de pouvoir écouter longtemps (pas de fatigue).

 

Conclusion

 

Je suis fan des Vision Ears 3.2, tout simplement. Si vous cherchez des intras polyvalents, ils sont vraiment à considérer. Ils ne versent ni dans l’analyse ni dans l’observation, mais sont plutôt neutre avec une vraie personnalité. Ce sont des intras qui peuvent vous faire vivre et ressentir la musique. Alors oui, 1000 euros c’est une somme mais je pense que ce sont des intras qu’on peut garder (très) longtemps.

Ils ne s’adressent cependant pas aux personnes qui cherchent une signature basseuse ou montante.

 

 

 Retrouvez le reste des retours sur le topic dédié de TN : VE 3.2

Nous vous rappelons que l’association Tellement Nomade organise de nombreux Tours et cherche donc régulièrement des testeurs, mais pour cela, il faut être membre. Pour s’inscrire c’est ici : Adhésion

A bientôt sur le forum.

 

5 réponses à “Tour TN – Vision Ears : VE 3.2

  1. Je plussoie : retour concis d’où l’on retient facilement les avantages : canules longues, look de custom et bon fit rapide, et les inconvénients : manque de finesse dans les aigus, voix parfois un peu molle et manque d’infra basse.
    Merci.

Répondre à popof94 Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: