IntroLe constructeur français EarSonics continue d’élargir sa gamme d’intras universels en nous proposant ses deux derniers modèles, les ES2 et les ES3, qui remplacent les SM2 et les SM3. Ils s’inscrivent dans la lignée des S-EM9 et intègrent la série Music de la marque. Cadre du test EarSonics m’a prêté les 2 paires pendant 3 semaines. […]

[Test] EarSonics ES2 et ES3, tout en musique

Intro

Le constructeur français EarSonics continue d’élargir sa gamme d’intras universels en nous proposant ses deux derniers modèles, les ES2 et les ES3, qui remplacent les SM2 et les SM3. Ils s’inscrivent dans la lignée des S-EM9 et intègrent la série Music de la marque.

Cadre du test

EarSonics m’a prêté les 2 paires pendant 3 semaines. La durée de leurs écoutes s’est répartie ainsi :
- une semaine pour les ES2 ;
– une semaine pour les ES3 ;
– et la dernière semaine pour affiner mes notes.

Sources utilisées :
– DX50 avec FLAC ou MP3 (lecteur qui m’a lâché lors de la dernière semaine) ;
– iBasso D-Zero mk2 sur Spotify HD ;
– Sony Z3 Compact sur Spotify HD ;
– Sony NWZ-S639F avec MP3 (pour pallier la panne du DX50).

En complément, Fabaaroan m’a gentiment prêté ses S-EM9 afin que je puisse avoir une vue d’ensemble de la gamme (Merci beaucoup !).
J’écoute habituellement les SM64, et pour situer mes goûts audiophiles, j’aime avoir un son plein avec des graves présents et bien maîtrisés ; la séparation des instruments et le timbre des voix sont également très importants pour moi.

 

Caractéristiques techniques des ES2 :

  • Sensibilité : 119 dB/mW
  • Impédance : 26,5 ohm
  • Réponse en fréquence : 10 Hz -20 kHz
  • Technologie : 2 BA – 2 voies (1 x basses – 1 x aigus)
  • Prix : 299€

Caractéristiques techniques des ES3 :

  • Sensibilité : 116 dB/mW
  • Impédance : 31,5 ohm
  • Réponse en fréquence : 10 Hz -20 kHz
  • Technologie : 3 BA – 3 voies (1 x basses – 1 x médiums – 1 x aigus)
  • Prix : 399€

 

 

Généralités

Les deux modèles étant exactement identiques par leur ergonomie et leur packaging, l’analyse de ces caractéristiques leur sera commune.

Packaging

Les écouteurs sont livrés dans une boîte rectangulaire de bonne facture qui les met bien en valeur.
Le packaging est classique pour EarSonics, quoiqu’un peu amélioré par rapport à celui des , à savoir :
– une housse semi-rigide, tout juste assez grande pour contenir les intras ;
– deux paires de biflanges noires (S) et deux grises (M) ;
– deux paires d’embouts en mousse (S et M) ;
– une paire de monoflange plat ;
– un outil pour le nettoyage ;
– un manuel.

Si l’ensemble peut paraître minimal, il comporte tout le nécessaire. Personnellement, j’ai trouvé mon bonheur, comme à chaque fois, avec les biflanges qui allient pour moi confort et performance sonore.

packaging

Fabrication

La coque des écouteurs est noire laquée et la fabrication en acrylique semble solide. Les deux parties de la coque sont assemblées par des vis. L’écouteur droit est imprimé du logo ES et le gauche du chiffre 2 ou 3 suivant le modèle. Les impressions sont sobres, nettes et paraissent durables.
La canule est la même que sur les Velvets, plus longue que celle des S-EM9 et plus large que celle des SM64. Elle est percée de deux ouvertures.
Le câble est le même que pour l’ensemble des produits EarSonics : à deux broches (2-pin), détachable, tressé et relativement fin. Il est muni d’une gaine à mémoire de forme afin d’augmenter le confort et faciliter la mise en place. Enfin il dispose d’un serre-câble et d’un jack coudé.
Seul bémol : le câble des ES2 que j’ai reçu était monté à l’envers, ce qui a perturbé mon écoute de ces intras durant les premiers jours.

Confort, fit et isolation

La coque de ces intras est assez volumineuse et le confort a été une des mes premières inquiétudes. En effet, elle ressemble trait pour trait à celle des Velvets et j’avais eu des soucis de port avec ce modèle. Cependant la forme des ES2/3 doit être légèrement différente car je n’ai ressenti aucune douleur lors de mes sessions d’écoute (qui pouvaient s’étendre jusqu’à huit heures par jour). Ainsi, même s’ils sont plus imposants que les SM64 ou les SM2-iFi, le confort de ces intras m’a paru excellent.
A noter que le port se fait par dessus l’oreille.
Le fit n’est pas très profond, ce qui n’empêche pas l’isolation d’être correcte. Que ce soit en open-space ou dans la rue, je n’ai pas été gêné par les nuisances sonores environnantes.

Sensibilité

Les deux paires sont faciles à driver, même si mon Z3 Compact donne un son assez bouché sur ces intras (mais ceci est propre à son rendu). Par rapport au SM64, j’ai baissé le volume d’au moins un tiers ; et le petit baladeur Sony a proposé un son de qualité égale au DX50/D-Zero.

Maintenant que nous avons détaillé les aspects matériels, intéressons-nous à la partie son !

6 réponses à “[Test] EarSonics ES2 et ES3, tout en musique

  1. Bonsoir et merci pour ce test tres interessant.
    J´aurais voulu savoir comment les positionner par rapport a des intra comme comme custom art EI3 ou music two. Ils sont grosso modo dans la meme gamme de prix. les avis eclaires sont les bienvenus.
    bonne continuation a vous tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: